loading

Le terme anglais asset, traduit par ressources en français, peut porter à confusion. En effet, le terme ‘asset’ peut se rapporter aux actifs financiers, comme par exemple les actions, l’immobilier ou les polices d’assurance. Il a un sens très large en anglais. Les ressources numériques, quant à elles, sont des fichiers, comme des images, des vidéos ou des présentations, précieuses pour une entreprise. La différence : les ressources numériques ont un contenu informatif. Chaque entreprise produit de nombreuses informations. Mais les informations n’ont de la valeur que si elles sont accessibles à tout moment par les utilisateurs autorisés. Notre article de blog explique ce qu’est une ressource numérique (digital asset), quelle est la valeur des ressources dans le monde actuel des entreprises, et quel rôle un Digital Asset Management (DAM) peut jouer.

Un processus de création est toujours une partie

Nous avons déjà expliqué qu’une ressource numérique est un actif numérique. Mais que signifie vraiment le terme ’actif’ ? Tout ce qui apporte régulièrement de l’argent après son acquisition est un actif, par exemple une action. La différence est qu’une ressource numérique n’est pas quelque chose de palpable, mais existe sous forme numérique. Les ressources numériques peuvent être par exemple : des images, des vidéos, des graphiques, des fichiers audio, des animations, des présentations.

Même les droits d’utilisation de chacun d’entre eux en font partie. Ces fichiers ont en commun le fait qu’ils sont venus à l’existence à la suite d’un processus de création. Un graphiste a par exemple conçu une infographie, ou un photographe a réalisé d’excellents clichés de mode durant une séance photos. Même le fait d’écrire une entrée de blog comme celle que vous êtes en train de lire est un processus créatif. Ce processus donne à la ressource numérique son contenu informatif. Dans le jargon du marketing, le contenu informatif ou média s’appelle aussi contenu tout court.

Actifs numériques contribuent à la réussite des ventes

Pourquoi le contenu est-il un actif ? Bien sûr, la création de contenu coûte déjà de l’argent. Le photographe de mode se fait payer pour la séance photo et les photos elles-mêmes, le manager marketing touche un salaire de la part de l’entreprise, et celui qui pond les textes produit est aussi rémunéré. Pourtant, le contenu peut être intégré de façon subtile dans les campagnes de marketing. Il permet de mieux mettre en scène les produits et ainsi de mieux les comprendre. Une belle image, un texte puissant ou un jingle peuvent participer considérablement au succès commercial. Des documents internes prévus pour l’utilisation par les employés peuvent aussi être des ressources numériques. La valeur pour l’entreprise est justifiée par les coûts de création des ressources.

La structure est la clé

Pour ce qui est de la conservation des ressources numériques, il y a un hic : dans les entreprises, elles passent souvent leur existence de façon non structurée dans plusieurs supports de données. Elles se cachent par exemple dans des ordinateurs locaux, dans des e-mails, sur des serveurs, voire dans un CD sur l’étagère, et tombent dans l’oubli. Ces fichiers ne servent à personne, et n’ont donc aucune valeur. Beaucoup d’informations importantes concernant les ressources sont également rapidement perdues dans la jungle des données, notamment des informations concernant les questions de droit d’auteur : Qui a pris cette photo ? Quels accords de licence avions-nous convenus à l’époque ? Avons-nous toujours le droit d’utiliser la photo ? Plus personne ne sait. Il est clair que les informations ne sont précieuses pour une entreprise que si elles sont disponibles de façon structurée, et que tous peuvent y avoir accès et les comprendre.

Digital Asset Management est la solution

Comment y arriver ? C’est là qu’un système Digital Asset Management entre en jeu. Il permet d’enregistrer, organiser et diffuser des données. Les droits et les licences peuvent également être gérés facilement par un DAM. C’est le balisage à l’aide de métadonnées qui permet de travailler dans le DAM avec des contenus média. L’avantage est rapidement visible : le contenu est disponible pour tous les employés ou certains groupes d’utilisateurs de façon centrale, et facile à trouver - justement parce qu’il est sous-tendu par des informations.